Actualités

Comprendre les allergies alimentaires

Partager cet article:

Article rédigé en partenariat avec Service Alimentaire Gordon.

Les allergies alimentaires représentent une question de santé publique de plus en plus préoccupante. En effet, les réactions allergiques aux aliments peuvent survenir brusquement et être très graves. Selon Santé Canada, environ 2,5 millions de Canadiens, soit près de 7 % de la population, déclarent avoir une allergie alimentaire.

 

Les résultats d’une récente étude portent à croire que 5 à 10 % des aînés sont atteints d’allergies alimentaires. En fait, celles-ci peuvent apparaître à tout âge et touchent les enfants et les adultes, toutes origines confondues. Chez certains, l’intolérance au lactose et les allergies au soya et aux œufs disparaissent au bout de quelques années, mais celles aux arachides, aux noix et aux fruits de mer ont généralement tendance à perdurer.  Bien que les résidents sont dans un groupe d’âge dont la prédisposition à développer des allergies alimentaires est moins élevée, nous nous devons de rester vigilant.

 

Qu’est-ce qu’une allergie alimentaire?

L’allergie alimentaire est une réaction disproportionnée à un aliment qui est déclenchée par le système immunitaire. Ce dernier, dont le rôle consiste normalement à nous protéger des maladies, prend, à tort, une protéine inoffensive pour un envahisseur et l’attaque. La réaction allergique peut prendre de nombreuses formes, et elle peut varier de légère à grave.

Parmi les symptômes possibles, notons les douleurs à l’estomac, la diarrhée, la nausée, les vomissements ou les difficultés respiratoires. En outre, il est important de garder à l’esprit que les symptômes peuvent différer d’une personne à l’autre, mais aussi varier, chez une même personne, d’une réaction à l’autre.

 

Allergènes les plus communs

Santé Canada a établi une liste des 10 catégories d’aliments les plus susceptibles de causer une réaction allergique chez les Canadiens. Ces aliments, que l’on désigne souvent comme les « dix allergènes alimentaires prioritaires », sont : les arachides, les noix, le lait, les œufs, le soya, le blé, le sésame, la moutarde, les sulfites et les fruits de mer (poisson, crustacés et mollusques).

Cependant, même si ces aliments causent 90 % des réactions allergiques, il faut savoir que cette liste n’est pas exhaustive. En fait, n’importe quel aliment peut déclencher une réaction allergique. De plus, il n’existe aucun traitement pour guérir les allergies alimentaires. La meilleure façon d’éviter les réactions allergiques consiste à éviter l’allergène qui les cause. Ainsi, le dépistage précoce et la gestion rapide sont fondamentaux pour veiller à la sécurité des personnes ayant des allergies alimentaires.

 

La gestion des allergies alimentaires au Groupe Maurice

Au Groupe Maurice, les équipes alimentation de chacune des résidences identifient les allergènes qui peuvent causer préjudice à la santé des aînés et s’efforcent également de les guider vers une alimentation variée et savoureuse.

« En cuisine, chaque recette a une fiche nutritionnelle et explicative dans laquelle les ingrédients sont bien identifiés. Ainsi, cette fiche facilite l’accompagnement des résidents par nos employés.», déclare Maurice Chartrand, Chef Service Alimentaire du Groupe Maurice.

D’autre part, toutes les informations concernant des allergies alimentaires se retrouvent dans le dossier médical du résident dans SOFI. Grâce à SOFI, l’équipe de soins en résidence peut rapidement accéder à des informations ciblées. Ces équipes possèdent également des auto-injecteur EpiPen (dispositif d’injection jetable, automatique et pré-rempli qui permet d’administrer de l’épinéphrine en cas de réaction allergique grave) pour les résidents qui ont une prescription.

 

 

Pour en savoir plus sur Service Alimentaire Gordon, visitez leur site web.

Laissez votre commentaire