Fondation

La Fondation Luc Maurice prend son envol

Partager cet article:

Article tiré du magazine du Groupe Maurice « L’Innovateur », Juin 2018, no 1

Créée en novembre 2017, la Fondation Luc Maurice est présentement en pleine phase de structuration. Elle s’organise administrativement parlant. Elle met en place ses processus et sa politique de dons. Son conseil d’administration se concerte et, depuis quelques mois, Matias Duque en a pris les rênes à titre de directeur.

 

Matias Duque travaille en philanthropie depuis la fin de 2004. Ses nombreuses années d’expérience dans ce domaine lui ont permis de maîtriser les programmes requis pour bien guider les organismes de bienfaisance au moment de solliciter des dons. Son cheminement l’a également amené à faire de la collecte de fonds pure et dure, car il ne voulait pas se contenter de dire aux gens quoi faire sans l’avoir fait lui-même.

Matias est visiblement très heureux d’avoir été choisi pour contribuer à réaliser la vision de la Fondation Luc Maurice qui est d’abord celle de Luc Maurice lui-même. Il travaille en étroite collaboration avec le CA et avec M. Maurice qui demeure indéniablement le plus fervent porte-étendard de la Fondation.

 

FONDATION LUC MAURICE : UN PREMIER SEMESTRE CHARGÉ

Depuis le début de 2018, la Fondation Luc Maurice a reçu plusieurs demandes de soutien de la part d’une variété d’organismes qui œuvrent pour la santé des personnes plus âgées, allant des maisons de soins palliatifs aux hôpitaux, en passant par les organisations qui s’intéressent au Parkinson, au cancer et à l’Alzheimer… La Fondation va commencer par appuyer des organisations qui répondent à sa mission qui est de favoriser la santé, la socialisation et la valorisation des aînés, car on a pu constater que ce sont les trois principaux facteurs qui contribuent à leur mieux-être. C’est donc dire qu’au-delà des causes qui sont liées à la santé des aînés, tout ce qui fait en sorte qu’ils puissent vivre vieux tout en étant heureux retient aussi l’attention des membres de cette Fondation.

En 2018, la Fondation prévoit répartir, entre différents organismes, un total d’environ deux millions de dollars, selon les estimations actuelles. Cependant, l’objectif n’est pas fixé annuellement. Le montant consacré chaque année est important, certes, mais on vise d’abord à respecter l’engagement de la Fondation qui est de distribuer 10 millions de dollars sur cinq ans.

Le Groupe Maurice et Luc Maurice lui-même s’impliquent en philanthropie depuis 20 ans déjà. En créant une fondation, monsieur Maurice voulait aller encore plus loin. Tout en se concentrant à appuyer financièrement des projets et des initiatives qui vont dans le même sens que la mission de la Fondation, on ira au-delà de la distribution d’argent.

 

« Nous voulons offrir une valeur ajoutée. Au-delà d’apporter du soutien financier, nous souhaitons participer, construire, inspirer, conscientiser, créer des liens et des collaborations pour bonifier de nouvelles initiatives caritatives », Luc Maurice.

 

CONSACRER DE L’ÉNERGIE À CRÉER DES SYNERGIES

La Fondation Luc Maurice n’est pas la seule qui se préoccupe de la qualité de vie des aînés, et c’est une excellente nouvelle selon ses membres, qui souhaitent justement tracer un portrait exhaustif des organismes qui œuvrent, à leur façon, au mieux-être de nos « sages ». Ils veulent rencontrer les responsables des organismes qui rejoignent leur mission pour se familiariser avec ce qu’ils font. Ils ont ainsi l’intention de bâtir un organigramme qui leur permettra de tisser une « toile sociale » afin que certains organismes puissent peut-être s’épauler mutuellement. Le fait d’unir leurs forces pourrait certainement générer plus d’impact à leurs actions respectives.

L’équipe de la Fondation souhaite également profiter du réseau dont bénéficie Le Groupe Maurice pour consulter des spécialistes en santé, des psychologues et des sociologues. On envisage aussi de rencontrer des gériatres, des gérontologues, des chercheurs et des universitaires pour être en mesure d’identifier, de façon éclairée, des besoins spécifiques afin de contribuer à des projets novateurs qui vont dans le sens des axes de prédilection favorisés par la Fondation. Entrouvrir une porte pour en ouvrir une autre et encore une autre afin que l’entraide produise un effet domino.

Tous ceux qui s’impliquent dans une bonne cause veulent faire avancer les choses. La Fondation vise donc également à jumeler des organismes à certains spécialistes. On veut créer des relations pour favoriser des collaborations. À la Fondation Luc Maurice, on croit que c’est en réunissant l’énergie des gens bienfaisants, des experts et des donateurs qu’on réussira à faire une différence encore bien plus grande dans notre société.

 

« Pourquoi sommes-nous sur cette Terre ? Lorsqu’on fera un bilan de notre vie, pourrons-nous dire que nous avons contribué à améliorer le sort d’autrui quand nous en avions la possibilité ? Faire en sorte que les gens soient plus heureux et que tous aient une part du gâteau peut faire passer l’indice de bonheur à une puissance supérieure. C’est la base d’une société fonctionnelle et, au bout du compte, c’est tout le monde qui bénéficie de cette irradiation humaine », selon Rita Kataroyan, vice-présidente, marketing et ventes, au Groupe Maurice.

 

PLUS ON EST DE PHILANTHROPES, PLUS ON ACCOMPLIT !

Encourager les entrepreneurs et les autres sociétés à choisir leur cause et à l’endosser selon leur bon vouloir et leur capacité. Rendre la philanthropie contagieuse. Faire du bien aux aînés pour honorer tout ce qu’ils ont fait pour nous dans le passé et tout ce qu’ils peuvent encore faire pour notre avenir. Subventionner celles et ceux qui ont de bonnes idées, mais qui n’ont pas nécessairement les ressources pour les réaliser. Voilà le genre de philanthropie que l’on veut pratiquer à la Fondation Luc Maurice.

« Lorsqu’on s’éloigne des aînés, il nous manque des pans importants de notre propre histoire », soutient Matias Duque.

 

EN ATTENDANT UNE CAUSE PHARE…

La Fondation n’a pas encore fait de sollicitation active et ne compte pas en faire à court terme. On sollicitera peut-être le grand public un jour, lorsqu’il y aura un projet porteur qui nécessitera des investissements plus importants. La Fondation Luc Maurice est un maillon philanthropique et non un centre de services. D’une certaine façon, on peut la comparer à Centraide qui distribue des dons à plusieurs organismes, à la différence que, du côté de la Fondation Luc Maurice, on appuie les causes qui touchent aux aînés. Cette Fondation est une source à laquelle les organismes peuvent faire appel pour obtenir un soutien financier.

Le but n’est surtout pas de concurrencer les organismes actuels.

 

L’AVENIR S’ANNONCE PROMETTEUR

La Fondation Luc Maurice continuera à soutenir les organismes qui contribuent à faire grimper le degré de bonheur des aînés, tout en mettant à contribution le réseau déjà bien établi du Groupe Maurice. On poursuivra également les efforts pour faire la promotion de la philanthropie dans son sens le plus noble. On communiquera avec les résidents qui habitent les complexes résidentiels du Groupe Maurice et avec ceux qui collaborent avec la Fondation pour transmettre des réflexions, des avancements et le résultat de certaines actions. Au bout de cette année de structuration, on produira un rapport annuel qui sera distribué à toutes les personnes concernées.

Par ailleurs, Luc Maurice a également un grand projet dans ses cartons, un rêve qui lui tient particulièrement à cœur. Il souhaite pouvoir éventuellement construire un centre multidisciplinaire pour les aînés. Il s’agirait d’un « one-stop shop », un carrefour que les personnes plus âgées pourront fréquenter pour socialiser et bénéficier d’une panoplie de services… bref, un lieu où il fera bon vieillir. Ce projet majeur pourrait alors prendre une bonne partie des ressources et des contributions de la Fondation. C’est à suivre…

 

Vous pouvez retrouver cet article dans le magazine L'Innovateur, disponible en ligne.

Pour en savoir plus sur la Fondation Luc Maurice, visite le site web www.fondationlucmaurice.org

Laissez votre commentaire