Actualités

Impôts : les changements qui pourraient vous rapporter gros

Partager cet article:

La saison des impôts est de retour ! Comme chaque année, des changements peuvent venir chambouler vos acquis des années précédentes et il peut être difficile de s’y retrouver. Pas de panique ! Nous avons confectionné une liste qui compile les changements apportés qui concernent les aînés pour que tout le monde y trouve son dû. Alors, quelles sont les nouveautés en matière d’impôt ?

 

  • Crédit d’impôt pour soutien aux aînés

Très bonne nouvelle, un nouveau crédit d’impôt remboursable pour aînés vient d’être mis en place. Alors, si au 31 décembre 2018 vous aviez 70 ans ou plus, félicitations, vous pourriez recevoir jusqu’à 400 $ !

Encore mieux, vous pourriez recevoir ce montant même si vous n’en avez pas fait la demande dans votre déclaration de revenus.

Pour en savoir plus sur les conditions d’accès à ce crédit d’impôt, consultez l’annonce de Revenu Québec.

 

  • Crédit d’impôt pour les frais engagés par un aîné pour maintenir son autonomie

Ce crédit d’impôt remboursable à fait l’objet de quelques modifications. Et toutes à votre avantage !

En effet, la franchise annuelle a été réduite de 50 % ! Le montant à votre charge est maintenant de 250 $ au lieu de 500 $.

D’autre part, la liste des services admissibles s’est allongée et inclus à présent les systèmes d'avertissement pour les malentendants, les prothèses auditives ainsi que les dispositifs non motorisés d'assistance aux déplacements, comme les marchettes et les fauteuils roulants.

Ce crédit est différent du crédit d’impôt remboursable pour maintien à domicile des aînés accordé aux personnes de 70 ans et plus pour des dépenses liées à des services de maintien à domicile. Bien sûr, nombreux des services offerts dans votre résidence sont admissibles à ce crédit. Ainsi, les frais liés aux repas, à l’entretien ménager ou encore aux soins personnels entre autres, vous donneront droit à ce remboursement lorsqu’ils sont inclus dans votre bail.

 

  • Crédit pour travailleur d’expérience

Le crédit pour travailleur d’expérience est maintenant plus avantageux et plus facile à obtenir ! En effet, dans le but d’inciter les travailleurs expérimentés à rester sur le marché du travail, l’âge d’admissibilité passe de 63 ans à 61 ans. Pour les travailleurs de 65 ans et plus, le revenu maximal admissible s’élève à 11 000 $ au lieu des 8 000 $ des années précédentes.

 

N’hésitez pas à consulter votre conseiller financier ou votre comptable pour connaitre les crédits d’impôts qui vous sont applicables et pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle.

 

À vos calculettes !

Est-ce qu’il y a possibilité de faire faire notre rapport d’impot

Laissez votre commentaire