Conseils

Légumineuses et sucreries : un accord invraisemblable mais savoureux

Partager cet article:

Par: Anne-Marie Gagné Dt.P Diététiste/Nutritionniste pour notre partenaire, Service Alimentaire Gordon

Légumineuses et sucreries; voilà deux mots qui ne semblent pas faits pour vivre ensemble. Or, il s’agit d’une réelle tendance culinaire afin de rehausser la valeur nutritive de certains desserts tout en conservant la notion de plaisir et de bon goût. Aussi appelées « légumes secs », l’intégration des légumineuses dans les recettes permettent d’instaurer de saines habitudes alimentaires tout en conservant la saveur sucrée tant appréciée de nos desserts préférés.

 

À la fois économiques et polyvalentes, les légumineuses telles que les lentilles, les pois chiches, les haricots blancs, rouges et noirs et les gourganes possèdent une excellente valeur nutritive. Riches en protéines, elles sont considérées comme un substitut de la viande, en plus d’être faibles en gras et sans gras saturés.

Selon le Guide Alimentaire Canadien, ¾ de tasse de légumineuses équivaut à une portion de viande et substitut.  Les légumineuses sont aussi une excellente source de fibres alimentaires, ce qui contribue notamment à l’effet de satiété - soit la sensation d’avoir suffisamment mangé - bénéfique pour le contrôle de la glycémie et la prévention des maladies cardiovasculaires. Finalement, les légumes secs sont riches en vitamines et minéraux. Ils sont, entre autres, une excellente source de fer (si consommés avec une source de vitamine C) et de zinc.

Mais ne nous arrêtons pas aux légumineuses comme telles : des cuisiniers inventifs ont réussi à trouver une autre utilité aux légumineuses en conserve. Par exemple, l’aquafaba (l’eau de conserve des pois chiches) semble se faire de plus en plus populaire. Agissant comme agent liant, ce liquide aurait des propriétés chimiques semblables à celles des blancs d'œufs. Ainsi, il serait possible de mousser l’eau de pois chiche pour en faire des meringues, de la mayonnaise, ou encore une mousse au chocolat. Voilà une belle façon de cuisiner végétalien et à peu de frais !

 

Voici une recette de Bonduelle qui intègre parfaitement la tendance actuelle des légumineuses intégrées dans un dessert :

 

Carrés aux lentilles et aux fraises

 

Pour le biscuit :

2 1/2 tasse  Farine de blé entier

1/2 tasse  Cassonade

1 c. à thé  Poudre à pâte

1 c. à thé  Cannelle moulue

1 tasse  Margarine

2 Oeufs

1/2 tasse  Confiture de Fraise

 

  • Préchauffer le four à 375°F
  • Mélanger les ingrédients secs. Incorporer la margarine à l'aide d'un coupe pâte et mélanger jusqu'à l'obtention de grumeaux.
  • Ajouter les œufs et mélanger délicatement.
  • Presser la pâte sur une plaque à pâtisserie. Cuire 10 min et laisser refroidir.

 

Pour le croustillant aux lentilles :

 

540 ml  en purée

3/4 tasse  Cassonade

1/4 tasse  Farine de blé entier

1 ½ c. à thé  Poudre à pâte

1/2 c. à thé  Essence de vanille

2 Œufs

¾ tasse  Noix de coco non sucrée

½ tasse Noix de Grenoble émiettées

 

  • Dans un autre bol, mélanger les ingrédients secs.
  • Ajouter les lentilles en purée, la vanille, les œufs et la noix de coco.
  • Étaler uniformément la confiture de fraises sur le biscuit.
  • Ajouter le mélange de lentilles et les noix de Grenoble.
  • Réduire la température du four à 350°F et cuire 35 minutes.
  • Laisser refroidir, couper en carrés et servir.

 

Allez-vous essayer cette nouvelle tendance ?

 

Laissez votre commentaire