Luc Maurice

« Ma vie au temps de la pandémie » : parce que les paroles s’envolent…

Partager cet article:

Je vous ramène aux premiers mois de la pandémie, à la mi-avril 2020. Je fis alors la rencontre de Jacques Beaulieu, un homme cultivé, passionné et fort inspirant qui avait en tête le projet d’immortaliser sur papier ce que nous entamions à peine, soit les aléas reliés à une pandémie mondiale. Cependant, à mon grand étonnement, ce qui l’intéressait avant tout était de savoir comment tout cela se vivait en résidence.

Bien que nous ne sachions pas précisément ce dans quoi nous entrions à l’époque, j’avais la sensation profonde que quelque chose d’important se tramait… qu’un pan de l’histoire allait s’écrire. C’est ce qui m’a motivé à accepter de soutenir monsieur Beaulieu dans son projet. En quelques semaines, une belle collaboration est née entre l’auteur et quelques résidents, employés, membres de la direction et moi-même. Je tiens ici à remercier profondément toutes les personnes qui ont ouvert leur cœur, permettant ainsi l’écriture de ce livre.

Mais pourquoi coucher sur papier des témoignages reliés à un sujet aussi grave, me demanderez-vous ? C’est une bonne question. À l’époque, nous ne savions rien de ce qui allait se passer. Malgré cela, bien des doutes surgissaient déjà quant aux conséquences de la crise sanitaire qui secouait le monde entier. Malheureusement, nous avons rapidement réalisé que les personnes les plus affectées étaient les aînés, et ÇA, ça me heurtait profondément. Ce livre se veut donc une tribune pour laisser parler celles et ceux qui furent les plus vulnérables face à la pandémie : les résidents, mais également les employés qui, tous les jours, tentaient l’impossible pour minimiser les effets pervers d’une telle situation auprès de notre clientèle.

Car au Groupe Maurice, durant la première vague, soit celle dont il est question dans l’ouvrage, il y eut autour de 150 cas de COVID-19 déclarés et malheureusement des décès. Malgré le fait que, comparativement à ailleurs, les chiffres n’aient pas été effarants, jamais nous n’avions vécu autant de deuils en si peu de temps. J’en fus profondément perturbé.

Comme vous le savez, j’œuvre dans cette industrie depuis plus de vingt ans. En plus de votre bonheur et de votre épanouissement, notre vocation est de veiller à votre sécurité. Pour la première fois, ce que nous vivions est venu ébranler les fondements mêmes de l’existence de l’entreprise. La raison est fort simple : les moyens d’assurer votre bonheur, votre épanouissement et votre sécurité ne pouvaient plus être les mêmes. L’imposition de mesures sanitaires restrictives est venue changer la donne ; nous devions nous adapter, et nous réinventer. Tous.

Le livre de monsieur Beaulieu se veut donc un hommage aux personnes qui ont traversé cette pandémie avec courage. Évidemment, nous souhaitons que cette crise sanitaire ait réussi à enfin éclairer notre société sur les manques, trop longtemps négligés, entourant la réalité des aînés. Mais peut-être qu’il n’est pas réaliste non plus d’espérer des changements aussi soudains. Ce que je sais cependant, c’est que la pandémie a gravé en moi une confiance accrue en l’humain. Notre foi envers la vie est ce qui nous a soudés, ce qui nous a permis de surmonter chaque obstacle et d’accepter ce en quoi nous n’avions pas de contrôle. Nous nous sommes découverts personnellement et collectivement. Et le contenu de ce livre en est la preuve.

« Ma vie au temps de la pandémie » vient donc tout juste d’être publié. Je vous en conseille chaudement la lecture puisque ces témoignages nous rappellent humblement, avec douceur et transparence, que nous sommes peut-être fragiles individuellement face à une épreuve, mais à l’inverse, tellement forts collectivement. Je ne sais pas s’ils auront le même effet sur vous que sur moi, mais, malgré le fait qu’ils m’ont replongé dans une période ingrate, les témoignages de ce livre m’ont insufflé encore plus d’espoir pour l’avenir. Vous savez, je m’abreuve de votre force au quotidien, surtout depuis les événements ; ces écrits m’ont rappelé à quel point vous avez été un exemple de résilience, et que si vous avez su surmonter cette crise avec autant de panache, nous sommes alors capables de bien grandes choses.

Luc Maurice

Laissez votre commentaire

Très intéressant commentaires et partages. Merci

0

J'aimerais me procurer le livre " ma vie au temps de la pandemie " de Mr. Beaulieu. Pourrais-je me le procurer en quelqque part sur la Rive-Sud, je demeure à St-hubert, et le prix? Merci de votre compréhension.

0

    Bonjour Mme Champion,
    Merci beaucoup pour votre intérêt pour le livre de M. Beaulieu. Il est disponible dans plusieurs librairies. Vous pouvez également le commander en ligne chez des marchands tels que Renaud-Bray. Cliquez ICI pour être rediriger sur le site de Renaud-Bray.
    Merci beaucoup et bonne journée,

    0

Je vous invite à venir aux promenades du parc pour la qualité de l entretien paysager.
Ainsi que le menu de la cuisine

0

Merci M. Maurice, je vais lire le livre “ Ma vie au temps de la pandémie “ avec grand plaisir.

0

Bonjour M. Maurice,
Laissez-moi vous dire que vous avez une belle plume et des mots appropriés pour venir nous chercher. Mon épouse et moi ne sommes pas encore de vos résidents et ce n’est pas que nous ne le souhaitons pas car nous sommes allés visiter Station Est et sommes en attente d’un logement avec beaucoup d’anxiété et dans l’espoir qu’un logement se libère dans le plus bref délai naturellement. Entre-temps nous vous suivons et vous regardons aller et on trouve que vous avez une philosophie face au vieillissement qui nous touche profondément. On a hâte de pouvoir vous côtoyer un de ces jours, le plus tôt possible, car on croit que chez vous nous passerons nos meilleurs jours à venir et les plus agréables par surcroît. Il y a déjà une petite part de nous chez vous car en préparation du déménagement on a commencé à se départir de choses dont des livres de notre bibliothèque que nous avons offert et déposés à la réception de Station Est. Bonne journée M. Maurice et prenez soin de vous, vous faites partie de nos anges gardiens dont on parle depuis la pandémie.
Pierrette Grou Béliveau et andré Béliveau

0

Hello. Where can I buy this book? It's sounds very interesting. Thank you.

0