Actualités

Patrick Foy à la barre de VAST : le nouveau Directeur de la résidence se dévoile

Partager cet article:

La grande famille du Groupe Maurice compte un nouveau venu en la personne de Patrick Foy, directeur général de VAST, la nouvelle résidence de Sainte-Julie, qui ouvrira ses portes à la fin de l’année. Nous l’avons rencontré pour savoir comment il se prépare à relever ce nouveau défi professionnel et humain, dans un contexte peu ordinaire. Entrevue.

 

Patrick Foy, qu’est-ce qui vous a amené à travailler dans une résidence pour personnes âgées ?

Une accumulation de circonstances favorables, je dirais. Ma conjointe a été propriétaire de deux résidences pour personnes âgées. J’allais aider son équipe lors des soirées d’anniversaire et des activités récréatives. J’y avais rencontré un résident très attachant, un homme âgé de 104 ans, qui était fasciné par l’avancée technologique du monde. Il me disait : « Patrick, la vie, c’est comme un 33 tours ! Quand tu es jeune, tu es au début du 33 tours : faire une année, c’est long. Mais plus tu approches de la fin, plus ça passe vite » ! À vrai dire, j’ai toujours aimé le contact avec les aînés. Je trouve qu’ils ont beaucoup de choses à nous apporter.

 

Et pourquoi Le Groupe Maurice ?

La première chose que j’ai faite quand j’ai songé à soumettre ma candidature au poste de directeur général, ça a été de parcourir le site Internet de l’entreprise. Je me suis renseigné sur Luc Maurice et j’ai découvert qu’il s’agissait d’un grand leader, d’un entrepreneur visionnaire. Puis je suis tombé sur la vidéo portant sur les valeurs du Groupe. J’ai vu ces gens qui parlaient des résidents, de leur milieu de vie... J’ai écouté les témoignages de ces personnes intègres, profondément humaines, qui partagent une même passion pour les personnes âgées. C’est venu me chercher, car je me suis reconnu en elles. J’ai donc très hâte de débuter mes nouvelles fonctions et de côtoyer ces gens au quotidien.

 

Vous connaissiez bien le milieu des résidences pour retraités, mais y avez-vous déjà travaillé ?

Non. J’ai fait carrière principalement dans le domaine de la restauration. Avant de me joindre au Groupe Maurice, j’étais directeur du développement chez Boston Pizza. À ce titre, je devais trouver des sites où il était possible de construire de nouveaux restaurants, recruter des franchisés et préparer les contrats, entre autres. J’ai aussi été gérant de territoire et directeur des opérations chez Kelseys. J’ai même été propriétaire d’un restaurant durant deux ans. Bref, j’ai pas mal tout vu et tout fait dans ce domaine. Le milieu des résidences est donc tout nouveau pour moi et ce nouveau défi m’allume énormément.

 

Vous aurez bientôt la chance de vivre l’ouverture d’une toute nouvelle résidence et d’accompagner l’emménagement des résidents. Vous sentez-vous prêt ?

Absolument ! Je suis très enthousiaste à l’idée de rencontrer enfin les résidents de VAST. J’ai travaillé à de nombreuses ouvertures de restaurants dans le passé, mais une résidence de cette taille, ça représente un défi de plus grande envergure, car il faut gérer les activités de plusieurs secteurs, y compris la mécanique du bâtiment. Mais je carbure au stress. Je trouve ça grisant, la pression. Quand elle est là, je prends de meilleures décisions. Et puis, je suis un gars d’équipe. J’aime m’entourer de gens qui sont meilleurs que moi dans leur domaine, des gens sur qui je peux compter et de qui je peux apprendre. En plus, à titre de directeur général, mon expérience pourra servir à aider mon équipe, ce qui est très valorisant. Je me sens bien à ce poste, je me sens à ma place, et j’attends avec impatience l’ouverture de la résidence.

 

Comment entrevoyez-vous cette ouverture prochaine dans le contexte actuel, marqué par la COVID-19 ?

J’essaie de ne pas avoir d’appréhensions. Nous ignorons ce qui va se passer au cours des prochains mois. La situation sera-t-elle la même en décembre ? Aurons-nous avancé ou reculé dans notre bataille contre la COVID-19 ? Personne ne le sait. Je vais donc préparer mes chefs de service à toute éventualité. L’important, ce sera de pouvoir compter sur une équipe bien soudée lorsque les premiers résidents emménageront. Ce sera essentiel, surtout si nous devons traverser une deuxième vague.

 

Quelle sera votre priorité une fois les résidents emménagés ?

Il y a quelque chose qu’on entend beaucoup au sein du Groupe Maurice, une formule selon laquelle les résidents nous reçoivent dans leur milieu de vie, et non l’inverse. Au cours des premières semaines suivant l’ouverture, j’ai donc l’intention d’accueillir personnellement chacun des résidents. Je veux faire la connaissance de ces personnes qui nous recevront chez elles au quotidien. Je veux qu’elles sachent qu’elles pourront toujours compter sur moi, sur les membres de mon équipe, et nous serons toujours là pour elles.

 

Patrick Foy, nous vous souhaitons la meilleure des expériences à VAST et au Groupe Maurice !

 

Laissez votre commentaire