Actualités

Sylvain Lambert, directeur de SEVÄ : coup de cœur pour Le Groupe Maurice

Partager cet article:

Il y a un an, le nouveau directeur général de la Résidence SEVÄ, à Candiac, apportait un vent de dynamisme et de renouveau. Si rien ne semblait prédisposer Sylvain Lambert à travailler dans le domaine des résidences, le destin en a décidé autrement.

 

Monsieur Lambert, racontez-nous les grandes lignes de votre cheminement professionnel.

Sylvain Lambert : J’ai un parcours plutôt atypique. Je suis diplômé en électrotechnique et j’ai travaillé chez Vidéotron pendant plusieurs années, d’abord à titre de technicien puis j’ai grimpé les échelons et occupé des postes de gestionnaire. Ensuite, j’ai œuvré pour la compagnie PepsiCo Canada et, plus récemment, dans l’industrie du gaz naturel comme cadre au niveau des opérations.

 

Qu’est-ce qui vous a incité à changer de branche d’activité ?

Sylvain Lambert : Je me suis beaucoup impliqué dans la communauté. Par exemple, j’ai été bénévole dans un organisme offrant des services aux personnes qui ont un trouble du spectre de l’autisme et je suis président fondateur du plus grand club de soccer amateur du Québec, le club du Roussillon, qui compte 5 000 jeunes. J’ai toujours été reconnu comme un gestionnaire innovateur, proche et à l’écoute de ses collaborateurs. Avec la crise sanitaire et tous les bouleversements que cela a occasionnés, j’ai réalisé je voulais travailler avec les gens et pouvoir redonner au suivant.

C’est important de faire ce qu’on aime dans la vie, la pandémie nous l’a rappelé ! J’ai donc décidé de changer de domaine et j’ai postulé quand le poste de directeur général à SEVÄ s’est ouvert. J’ai suivi le processus d’embauche et j’ai finalement décroché l’emploi. Ma conjointe, qui est infirmière, m’a beaucoup soutenu dans cette démarche. Elle m’a rappelé à quel point j’aime le contact humain et social, rendre service et agir en tant que coach. Cet emploi était fait pour moi !

 

Pourquoi avoir choisi Le Groupe Maurice pour effectuer cette réorientation de votre carrière ?

Sylvain Lambert : Il y a quelques années, ma mère, aujourd’hui malheureusement décédée, a habité dans une résidence du Groupe Maurice. C’est là que j’ai eu le déclic : j’ai trouvé cette entreprise tellement extraordinaire ! J’ai pu constater à quel point les employés prenaient soin des résidents et étaient à leur écoute. J’ai également découvert que cet environnement rejoignait profondément mes propres valeurs et ma façon de voir les choses.

 

Quelle est votre approche en tant que directeur général ?

Sylvain Lambert : Mon but est de faciliter la vie des résidents et de nouer un lien de confiance avec eux. Quand je suis arrivé, en pleine pandémie, j’ai senti que les gens avaient besoin d’un leadership positif, authentique et humain, et c’est ce que je m’efforce de leur offrir. Chaque matin, j’aime faire le tour de la résidence pour m’enquérir de la situation. Je mise aussi sur une communication transparente. Par exemple, chaque semaine, nous expliquons les nouveautés mises en place par le biais de la télévision communautaire de la résidence, afin que chacun soit au courant des changements, s’il y a lieu. C’est important pour moi d’être proche et à l’écoute des résidents.

Mais c’est aussi un travail d’équipe, et en ce sens, je me vois comme un chef d’orchestre qui coordonne le travail. Je me perçois comme un facilitateur plutôt que quelqu’un qui fait du « micromanagement ». C’est pourquoi je laisse beaucoup d’autonomie et je responsabilise mes chefs de département. Que ce soit aux soins, à la salle à manger ou à la location, chacun d’entre eux constitue un maillon de la chaîne et joue un rôle essentiel. C’est, à mon avis, une bonne façon d’aller chercher le meilleur de chaque personne, ce qui, au bout du compte, bénéficie directement aux résidents.

 

Auriez-vous un message à livrer aux résidents ?

Sylvain Lambert : Je sais que les derniers mois ont été difficiles pour nous tous. C’est un peu comme si nous avions dû construire un avion alors qu’il était en plein vol ! Mais très bientôt, l’avion va enfin pouvoir se poser et nos existences qui, jusqu’ici, étaient sur pause, seront enfin remises sur « play ». Sachez que toute l’équipe a à cœur de vous faire vivre la magie qui se dégage du quotidien en résidence, et de vous proposer des loisirs, des activités variées, des expériences inspirantes et enivrantes, le tout dans un environnement sain et sécuritaire. Bientôt, nous nous sentirons revivre et en profiterons encore davantage. Notre patience, à tous, sera récompensée, j’en suis certain !

 

Merci beaucoup pour cet entretien, Monsieur Lambert. Tout ça est très prometteur pour la suite des choses. Nous vous souhaitons une bonne continuation !

 

Laissez votre commentaire