Paroles à nos résidents

Parole aux aînés : René Miglierina, résident à ORA

Partager cet article:

Mon expérience du confinement par René Miglierina, résident d'ORA

 

Je confine, tu confines, nous confinons, quand est-ce confinit?

J’allais vous présenter un petit message «d’humour, de courage et de sagesse ». Après réflexion, je préfère vous dire la vérité avec ses plus et ses moins, histoire de partager mon état d’esprit avec vous et que nous en tirions la conclusion que c’est pas si mal après tout.

Croyez-moi, j’offrirais mon âme au diable s’il pouvait combler trois de mes désirs les plus chers. En premier lieu, je serais tellement heureux de voir mes enfants et petits-enfants en chair et en os plutôt que sur un écran de Skype. La réalisation de mon deuxième désir me rendrait plus présentable si le premier était réalisé. Une coupe de cheveux, mon deuxième désir, me rendrait plus à l’aise. Mon troisième désir serait de faire un tour de machine, en d’autres mots, une randonnée au volant de ma voiture qui fait la paresse depuis un mois et demie.

Ces désirs n’étant pas près de se réaliser, qu’est-ce que je fais de mon temps, denrée dont je dispose en grande quantité? Je rédige présentement l’histoire de ma vie en 13 chapitres dont sept sont complétés. Il aurait pu y en avoir 14 mais celui sur le coronavirus n’en fera pas partie car ce n’aurait été qu’un bref chapitre dans une vie qui compte déjà plus de 86 ans. Je consacre beaucoup de temps à analyser et suranalyser mes placements boursiers, exercice pas très stimulant en raison de la dégringolade boursière. Comme troisième activité, je lis énormément. Selon le site de la Grande Bibliothèque, j’ai emprunté 90 ouvrages en 2019. L’année coronarienne battra sûrement ce record.

En conclusion, je vous avoue que ma situation personnelle pourrait être pire et que je suis heureux que la fin approche et l’été également. En effet, je suis mort de rire en pensant aux moustiques qui se  demanderont où nous sommes passés.

 

Texte reçu dans le cadre de l'initiative Parole aux aînés promu par Le Groupe Maurice et la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i).

Laissez votre commentaire

Bravo et merci beaucoup!
Votre texte m'a fait sourire....
Bonne journée,
JD

0

Mon cher René,
Très heureuse de te lire. André et moi emménagerons dans la résidence IVVI du Groupe Maurice en octobre prochain. Tes commentaires concernant le confinement m’inquiètent. Présentement, nous vivons en condo. Il était possible d’aller prendre des marches et de sortir avec notre voiture.
Néanmoins, je pense que si nous devions subir une deuxième vague, ces mesures pourraient être assouplies.
En espérant avoir de tes nouvelles par courriel afin d’avoir le privilège de lire tes mémoires.
Amicalement,
Denise Filiatrault

1+