Actualités

Le Pouvoir des Aînés : un fait concret !

Partager cet article:

Au-delà de son rôle de chef de file en matière de développement et de gestion de résidences pour retraités, Le Groupe Maurice désire, plus que jamais, escorter la population vers une conscientisation de l’importance du rôle des aînés dans la société. Cet automne, place à une autre initiative percutante. Place au pouvoir des aînés !

 

Un pouvoir indéniable

Au cours des dernières années, les campagnes marketing du Groupe Maurice – et de toute l’industrie – ont énormément évolué. Aujourd’hui, en plus de promouvoir les différents complexes résidentiels, les initiatives publicitaires du Groupe mettent de l’avant les valeurs, voire les causes qui lui sont chères.

L’année fut ainsi amorcée avec une campagne misant sur la valorisation des aînés, sur ce qu’ils accomplissent, encore aujourd’hui, pour enrichir le quotidien de leurs proches par la transmission de leur savoir. Or, Le Groupe Maurice désirait offrir une suite à ce coup d’envoi : non seulement il reconnaît la place qui appartient aux personnes âgées en société, mais il affirme désormais, en s’appuyant sur des données tangibles, que cette génération possède un pouvoir indéniable.

En effet, les résultats recueillis sont sans équivoque : les aînés représentent plus d’un cinquième de la population du Québec*. Pour la première fois dans l’histoire de la province, et même du pays, ils sont plus nombreux que les jeunes âgés de 14 ans et moins. Il est donc logique de penser qu’ils possèdent un véritable pouvoir d’influence qui peut faire une réelle différence dans notre société.

« Grâce à leur nombre de plus en plus croissant, leurs connaissances multiples et leur implication communautaire, les aînés font office d’acteurs d’influence importants », explique Rita Kataroyan, vice-présidente marketing et ventes au Groupe Maurice. « Par l’entremise d’une campagne publicitaire misant sur leur pouvoir, nous souhaitons conscientiser le public, qui perçoit peut-être les aînés autrement considérant la façon dont ils sont souvent dépeints dans les médias. »

 

Un momentum à saisir

Le contexte des élections fédérales de l’automne étaient tout indiqué pour créer un coup médiatique fort, permettant de faire valoir concrètement que les aînés ont du pouvoir, peut-être même plus qu’eux-mêmes peuvent le penser.

En plus, l’entreprise profite d’un double momentum pour démarrer cette nouvelle campagne puisque la date de son lancement est le 1er octobre, soit la « Journée des aînés ». Une lettre ouverte signée par Luc Maurice et publiée lors de cette journée symbolique, incite la population à changer le regard qu’ils portent sur cette génération importante.

De ce fait, à partir du 28 septembre, des panneaux d’affichage ainsi que des publicités imprimées et web mettent de l’avant des affirmations porteuses et fortes, illustrant le fait que les aînés représentent un vote sur quatre, et que plus d’un cinquième de la population est composé de cette génération. Une capsule vidéo vient aussi appuyer ces dires grâce à un concept de style « entrevue » mené auprès d’aînés. De plus, un partenariat avec Jean-Pierre Gravel et son « Département des moments » s’ajoutera à la campagne à l’aide d’histoires touchantes et de photos illustrant des instants uniques avec des aînés. Un site web lepouvoirdesaines.com a été conçu pour cette campagne afin de réunir l’ensemble des contenus et faire vivre l’univers de cette offensive sous un même lieu. Enfin, le mot-clic #lepouvoirdesaines permet d’amorcer une réflexion sur la place des aînés dans la société, d’échanger sur le pouvoir qu’ils ont réellement dans la vie de tous les jours et celui qu’ils méritent.

En définitive, cette campagne met en lumière la réelle influence que les aînés ont sur notre société.

 

Plus qu’une campagne : une conscientisation

 

« Avec l’arrivée imminente des baby-boomers, la population d’aînés ne fera que croître, pour atteindre une personne sur quatre en 2031 au Québec* », explique Rita Kataroyan. « Leur pouvoir est bien réel. Reconnaître cela est une étape importante dans la volonté et la capacité de notre société de leur donner toute la valorisation et la place qui leur revient. Les aînés ont besoin de la communauté, mais l’inverse est aussi vrai. C’est cet équilibre qui fera en sorte que nous en sortirons tous gagnants », conclut-elle.

 

Puisque « le pouvoir des aînés » vient soutenir leur liberté, ainsi que leur possibilité d’accomplir ce qu’ils désirent et de contrôler leur destinée, il va sans dire que la thématique s’imbrique parfaitement aux valeurs du Groupe. Plus qu’un simple sujet, il s’agit d’une philosophie qui risque de porter les idées et les actions de l’entreprise vers des voies encore plus évocatrices, afin de faire briller les aînés comme jamais auparavant.

 

*Sources : Institut de la statistique du Québec et Élections Canada  

 

 

Laissez votre commentaire