Luc Maurice

Donner le micro aux aînés

Partager cet article:

Balado

J’ai l’immense plaisir de vous annoncer que Le Groupe Maurice lance, aujourd’hui même, sa première série de balados ! Ce projet fantastique, auquel j’ai participé en tant qu’animateur, m’a procuré beaucoup, beaucoup de bonheur. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’ai fait des rencontres fabuleuses, que j’ai eu des conversations passionnantes et qu’enfin, on a laissé la parole aux aînés.

 

Comme vous le savez, les personnes âgées se retrouvent très souvent au cœur d’enjeux et de débats sociétaux, surtout depuis les deux dernières années. Tous y vont de leur opinion, mais, à mon grand désespoir, on ne laisse pas souvent la parole aux principaux concernés : les aînés.

Avec notre balado « Dans quelques aînés », c’est justement ce qu’on a voulu faire : offrir une tribune à cette génération parfois discrète, mais qui a tout plein de choses à dire et de solutions à proposer.

 

Il faut poursuivre le combat

Ce qui est bien avec ce projet, c’est qu’il s’inscrit dans nos initiatives entourant notre croisade contre l’âgisme, dont fait également partie, entre autres, la dernière campagne marketing de l’entreprise ou la publication de notre revue L’Innovateur. Il est certain que la dénonciation de cette forme de discrimination sert à sensibiliser le public… mais aussi les aînés ! Ils doivent réaliser ce qui se passe autour d’eux, s’insurger autant que nous et se responsabiliser. On ne pourra jamais les forcer à prendre la place qu’ils méritent en société ; ils doivent, avec notre aide ou non, se lever et exprimer sans scrupules ce qui doit changer. Avec « Dans quelques aînés », on leur offre cette possibilité.

 

Balado « Dans quelques aînés » 

Cet été, donc, nous avons enregistré six merveilleux épisodes traitant de divers sujets concernant la réalité des aînés. Loin des préjugés et sans parti pris, la série propose de brasser des idées pour faire évoluer leur cause, dans un contexte où, comme on le sait bien, ils sont de plus en plus nombreux, d’année en année. Dans cette formule intime et ô combien conviviale, c’est la personne âgée qui a, chaque fois, été au cœur de la discussion, de la réflexion, mais aussi des pistes de solutions qui ont émergé des échanges.

Des experts de renom, tels que Karel Mayrand, Président-directeur général de la Fondation du Grand Montréal, et Richard Bergeron, urbaniste et ancien chef de Projet Montréal, se sont ainsi retrouvés au micro pour échanger avec moi et un aîné. Le moins que l’on puisse dire, c’est que tous, chaque fois, en avaient bien long à dire. Ce que j’ai retenu surtout, c’est que les grands enjeux sociétaux, ainsi que le sort des personnes âgées, interpellent énormément les gens, beaucoup plus que je ne le croyais. Les discussions furent, à mon grand bonheur, animées, passionnées et franchement enrichissantes.

Car n’y a pas que les jeunes qui ont un rôle à jouer en ce qui concerne les grandes questions sociales. Les aînés ont vécu et appris… pourquoi, donc, ne pas les écouter davantage, dites-moi ?

J’espère sincèrement que cette première série de balados résonnera chez les aînés, tant chez ceux d’aujourd’hui, que ceux de demain.

Je vous invite à nous écouter!

 

Retrouvez les 6 épisodes du balado ICI.

Laissez votre commentaire

Que de bons commentaires sur les interventions que font Luc Maurice, le ton, l'élégance des mots, on sent le sourire et la chaleur dans sa voix, vraiment félicitations!

Continuez ce beau projet, j'aimerais qu'on puisse entendre ces interventions à la Radio, la qualité de ces balados est de là supérieure à beaucoup d'autres balados qui sont audibles sur des grandes chaînes!

Encore une fois, bravo!

0

Merci au groupe Maurice pour cette belle initiative rassurante d'informations. La variété des sujets et leurs présentations simples éclairent les gens en situation ou en approche de ...

0

une belle initiative! Il ne faut pas confondre l’âge d’une personne avec le mot aîné car il y a des jeunes qui sont vieux et des vieux ou aînés qui sont restés jeunes

0