Luc Maurice

DURANT LA 20E ÉDITION DU TOUR CIBC CHARLES-BRUNEAU : LE GROUPE MAURICE ÉTAIT ÉMU DE PÉDALER POUR CETTE CAUSE INCONTOURNABLE…

Partager cet article:

tour-cibc-groupe-mauriceVous connaissez peut-être le Tour CIBC Charles-Bruneau, un défi cycliste auquel je participe depuis six ans déjà afin de contribuer à amasser des fonds dans le but ultime qu’on réussisse à trouver davantage de remèdes au cancer infantile : la première cause de maladie mortelle chez nos enfants. Cette année, l’événement fêtait son 20e anniversaire et je tenais à ne pas être seul de ma gang pour aller faire mon Tour cette fois-là… Suivez-moi…

SE DÉPASSER POUR LES PLUS FRAGILES, POUR MOI, C’EST ÇA LA VÉRITABLE INSPIRATION !

Le slogan du Tour CIBC Charles-Bruneau de cette année était : « Soyez l’inspiration ». J’avais donc demandé à des collègues, employés et même à des résidents du Groupe Maurice de se joindre à moi pour participer à cette randonnée bienfaitrice dans tous les sens du terme. Ça n’a pas été difficile de les convaincre de venir faire un peu d’exercice pour des enfants dont le courage nous donne bien souvent une bonne leçon. Pour moi, c’est ça la véritable inspiration !

J’ÉTAIS FIER DE MON PELOTON !

14 employés du Groupe Maurice sont venus rouler en ma compagnie pour effectuer le trajet Gatineau-Vaudreuil-Montréal, ce qui correspond à deux journées de 150 km chacune. Ce ne sont pas des cyclistes professionnels… ils en ont fait du chemin pour aider les enfants.

pendant-le-tour-cibc

Et, vous auriez dû voir mes résidents des Promenade du Parc qui ont, pour leur part, effectuer le parcours de 50 km reliant Boucherville à Varenne !!! Le Tour comporte en effet plusieurs défis dans le défi pour permettre au plus grand nombre de personnes possible de participer. Quelle belle idée !

UN EFFET D’ENTRAÎNEMENT INCROYABLE !

Ma gang était là pour partager l’énergie de près de 350 hommes et femmes venus pédaler aux côtés de Pierre Bruneau ainsi que de Paul Doucet, de Pierre Jobin, de Alexandre Dubé, de Luce Dufault, de Julie Marcoux et d’Ève Landry, les porte-parole du Tour 2015. Ils ont pu ressentir concrètement l’adage disant que l’union fait la force. Ensemble, nous avons parcouru 1 600 km au total, répartis sur six parcours différents !

À chaque étape, des enfants malades, que la Fondation Charles-Bruneau qualifie, avec raison, de héros, venaient nous raconter leurs histoires touchantes. Je n’ai pas d’enfants, mais je suis le parrain d’une jeune femme qui lutte pour sa vie depuis 22 ans. Elle a combattu 7 cancers. Elle a passé deux ans complet de son existence à l’Hôpital Sainte-Justine. Elle a survécu à plusieurs opérations. À côté d’elle, Rocky n’a qu’à bien se tenir… Pensez-y ! Deux ans de votre existence à l’hôpital alors que vous devriez plutôt courir, nager, être championne de la corde à danser, jouer à la marelle, construire des cabanes dans le bois avec vos amis, ou faire du vélo justement…

La 20e édition du Tour CIBC Charles-Bruneau a permis d’atteindre son objectif et d’amasser 3,2 millions $ !

Comme disait ma grand-mère : « On a tous le pouvoir d’améliorer la vie des autres, tout en se faisant du bien à soi-même ! »
S’impliquer dans une cause, c’est une chose, mais s’impliquer à long terme c’est un tout autre défi ! Je lève mon casque de vélo à Pierre Bruneau et à tous ces fidèles commanditaires de l’événement : les CIBC, IGA et Cascades de ce monde qui réitèrent leur engagement, année après année, pour appuyer cette cause afin que nos enfants puissent vraiment « être guéris quand ils seront grands » comme le souhaitait si courageusement et avec tant d’espoir le regretté petit Charles qui n’en finit pas d’inspirer son père…

Depuis le départ du petit Charles Bruneau, le pourcentage de guérison d’un cancer chez les enfants est passé de 30 à 80 % aujourd’hui. C’est très encourageant mais la mission est loin d’être terminée comme le mentionnait Monsieur Bruneau à peine descendu de son vélo à la toute fin de l’édition 2014.

La plupart de ces petites frimousses courageuses, qui ont tant besoin de notre soutien, ont des grands-parents et même des arrière-grands-parents qui habitent différentes résidences dont certaines du Groupe Maurice : des papis et des mamies qui continuent à supporter si précieusement leur famille. On a pédalé pour ça aussi.

Merci à tous celles et ceux qui ont soutenu nos cyclistes au grand cœur qui avaient les yeux pleins d’eau de prendre part à cet événement visant à améliorer la route de nos enfants.

en-pause-pendant-le-tour-ci

JAMAIS TROP TARD POUR BIEN FAIRE

Pour les autres qui n’auraient pas eu vent de ce magnifique événement et qui auraient aimé apporter leur contribution, vous pouvez toujours le faire en cliquant sur le lien suivant : Faire un don.

Sur ce, je vous salue et vous invite à passer à l'action si le cœur vous en dit.

Luc Maurice

Laissez votre commentaire