Conseils

Gérer son diabète avec équilibre

Partager cet article:

Par: Anne-Marie Gagné Dt.P Diététiste/Nutritionniste pour notre partenaire, Service Alimentaire Gordon

Au Québec, 830 000 personnes vivent avec le diabète dont près de 250 000 l’ignorent. Des statistiques inquiétantes démontrent que ces chiffres sont en augmentation.

Le diabète de type 2,  type où soit la production d’insuline par les cellules du pancréas est insuffisante ou  encore l'insuline produite n'accomplit pas bien son travail, représente 90% des cas de diabète dans le monde. Cette maladie multiplie par 2 ou 3 fois le risque de faire un accident cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Une autre statistique inquiétante est que le diabète est la première cause de cécité chez les adultes de 65 ans et plus. Toutes ces données mènent à un constat: le diabète doit être pris en charge. Malheureusement, malgré de bonnes intentions, la façon de gérer le diabète de type 2 est souvent erronée.

Lorsqu’ils reçoivent un diagnostic, la plupart des gens pensent sur le champ à réduire leur consommation de sucre. Pour eux le fait d’être diabétique signifie: couper le dessert et les friandises. Certains vont même jusqu’à douter de leur diagnostic: ils ne mangent jamais de sucres alors pourquoi sont-ils malades ?! Cependant, ces diabétiques sont loin de se douter que la gestion du diabète va bien au-delà de réduire la quantité de gâteau ingérée après le repas principal. La gestion du diabète est une science: la science de l’équilibre alimentaire.

 

Diabète : comment gérer son alimentation

Premièrement, il faut savoir que le sucre est un type de glucide parmi d’autres. Les glucides, un type de macronutriments, forment une grande famille et ce sont eux qui augmentent la glycémie des diabétiques, ce qu’on appelle l’hyperglycémie. Ainsi, bien d’autres aliments que le sucre causent l’hyperglycémie. Voici les quatre grandes familles de glucides et les aliments qui y sont associés. Ces aliments ne sont pas à éliminer mais bien à disperser proportionnellement tout au long de la journée, afin d’éviter d’avoir un repas constitué uniquement de glucides et un autre repas sans glucides.

 

Famille Sucres et desserts

Type de glucides : sucrose

Aliments associés : muffins, gâteaux, tartes, bonbons, pouding, gelée (Jell-o), sirop d’érable, cassonade, miel, sucre brun, sucre blanc, mélasse

 

Famille Féculents

Type de glucides : amidon

Aliments associés : pain, bagels, pâtes, pommes de terre, riz, gruau, orge, quinoa, couscous, craquelins, maïs

 

Famille Fruits

Type de glucides : fructose

Aliments associés : pommes, poires, bananes, etc., fruits congelés, fruits en conserves, compotes, jus

 

Famille Produits laitiers

Type de glucides : lactose

Aliments associés : lait, lait de soya, yogourt

 

Deuxièmement, il est important de comprendre que deux autres nutriments jouent un rôle essentiel dans la gestion du diabète soit les fibres et les protéines. Tous deux ralentissent l’absorption des glucides dans le sang ce qui contribue à une glycémie stable. De plus, les fibres solubles sont particulièrement efficaces dans le maintien de la glycémie. Nous les retrouvons dans l’avoine, les patates douces, les navets, les asperges, les choux de bruxelles, les poires et plusieurs autres fruits et légumes. La clé est d’avoir, à chaque repas, une protéine ainsi qu’une source de fibres idéalement de fibre soluble dans son assiette.  Example: Poulet au romarin sauce crémeuse avec riz brun et asperges.

Dernièrement, la répartition des glucides jouera aussi un rôle clé dans la gestion du diabète. On veut simplement éviter d’avoir au dîner un repas extrêmement riche en glucides et pauvre en fibres et en protéines (Ex: Spaghetti avec pain à l’ail) et un souper pauvre en glucides mais riche en fibres et en protéines (Ex: Salade césar au poulet). Un tel débalancement de la quantité de glucides induit de grandes variations de la glycémie et celles-ci peuvent entraîner l’hypoglycémie (baisse de sucre) qui s’avère être très dangereuses pour une personne diabétique.

La science est dans l’équilibre de chaque repas ingéré, une balance entre les glucides, les protéines et les fibres.

 

Pour en savoir plus sur Service Alimentaire Gordon, visitez leur site web.

 

Laissez votre commentaire