Conseils

Intégrer le chocolat à son alimentation sans culpabilité

Partager cet article:

Par: Anne-Marie Gagné Dt.P Diététiste/Nutritionniste pour notre partenaire, Service Alimentaire Gordon

Février, le mois de l’amour, est aussi, par association, le mois du chocolat… Le duo chocolat et St-Valentin est établi depuis bon nombre d’années. Plus précisément, à la fin du 19e siècle lorsque Richard Cadbury, célèbre propriétaire de la confiserie Cadbury, aurait commercialisé des boîtes de chocolats conçues spécifiquement pour la fête de l'amour. À cette époque, le chocolat était considéré comme précieux, haut de gamme, voire même: divin. Bref, un cadeau de marque pour l’occasion.

Aujourd’hui, malgré que la plupart adorent le déguster, le chocolat rime souvent avec culpabilité. L’engouement grandissant pour la saine alimentation nous mène à catégoriser les aliments en leur attribuant la simple étiquette de « bons » ou « mauvais ». C’est d’ailleurs dans la dernière catégorie que nous classons le chocolat.

Il faut savoir que, dans la vision d’une saine alimentation, tous les aliments sont permis et aucun d’entre eux n’est considéré comme néfaste en soi. Il ne s’agit que d’une question de quantité absorbée et de fréquence de consommation. Nous comprenons ici que votre barre de chocolat préférée, aussi délicieuse soit-elle, ne devrait pas être consommée tous les jours. Dans le même ordre d’idée, elle ne devrait certainement jamais être interdite au risque de vous mener à ce que l’on appelle une « rage alimentaire » qui sera probablement accompagnée d’un sentiment de culpabilité et c’est ainsi que peuvent débuter les troubles alimentaires. La clé est donc de vous laisser aller à ce plaisir culinaire de temps à autre pour que votre corps et votre cerveau ne s’en sentent jamais privés.

Je profite aussi de cette tribune pour briser les tabous et faire la lumière sur certaines propriétés intéressantes du chocolat pour la santé :

  • Il renferme une foule d’éléments nutritifs, dont des minéraux (cuivre, potassium, fer et phosphore). Le phosphore, conjointement avec le calcium, est un pilier pour conserver des os et des dents en santé.
  • Il contient des vitamines du complexe B, dont la vitamine B5 ou acide pantothénique qui, lorsque consommée en quantité suffisante, peut aider à baisser le taux de cholestérol sanguin.
  • Il contient des polyphénols, une famille d’antioxydants également retrouvés dans les fruits et les légumes, le vin et le thé.

Il faut préciser que c’est le cacao qui est la source de ces éléments nutritifs et ces antioxydants. Le chocolat noir contenant de 35 à 70 % de cacao est donc plus riche en ces éléments que le chocolat au lait ou le chocolat blanc.

Ainsi, une bonne façon d’ajouter le chocolat à son alimentation sans culpabilité est de le choisir idéalement noir avec un pourcentage de cacao élevé. Cependant, ne perdez pas de vue la notion de plaisir ! Le chocolat doit demeurer bon au goût et satisfaire votre dent sucrée. Il possible et tout à fait sain de l’intégrer, à l’occasion, dans une alimentation équilibrée, c’est-à-dire riche en fruits et légumes, en protéines et en féculents de grains entiers. Tout est dans la modération !

Voici quelques liens vers des recettes qui contiennent du cacao ou du chocolat noir.

Cupcakes au cacao (Ricardo)

Chocolat chaud maison (Cuisine fûtée parents pressés)

Bouchées au chocolat noir et beurre de noisette (Trois fois par jour)

 

Allez-y, délectez-vous!

Translation please.

Laissez votre commentaire