Conseils

Jeux vidéo : peuvent-ils améliorer notre mémoire ?

Partager cet article:

Par Michèle Sirois, animatrice à Ère Libre, Matv et collaboratrice à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal

 

La science nous confirme, depuis quelques années déjà, que notre cerveau en vieillissant a toujours et encore de grandes capacités. À condition, bien sûr, de le faire travailler. Or, est-ce que jouer à des jeux vidéo pourrait avoir un impact sur notre santé cognitive ?

 

C’est une question sur laquelle plusieurs chercheurs se penchent, dont l’équipe de Sylvie Belleville* du Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal. Madame Belleville présentait d’ailleurs l’état de la recherche à ce jour lors d’une conférence tenue le 25 février dernier à l’amphithéâtre Le Groupe Maurice.

 

« Muscler son cerveau »

Nous sommes plusieurs en vieillissant à rapporter que notre mémoire nous joue des tours, que notre concentration et attention ont moins de souffle qu’avant. Tout à fait normal. La matière blanche de notre cerveau diminue de volume avec les années. Or, cette matière est celle qui contient les fibres assurant la connexion des neurones entre eux. C’est pourquoi la transmission de l’information vers notre cerveau voyage moins vite. Nous avons besoin de plus de temps et plus d’effort pour trouver la « réponse ». Toutefois, rappelons-nous que c’est, entre autres, en sortant de notre zone de confort intellectuel que nous sollicitons le plus notre cerveau. Cette pratique permet au cerveau de créer de nouvelles routes pour ses neurones. Il pourra ainsi être plus résistant face au vieillissement.

 

Plusieurs stratégies sont maintenant connues pour nous permettre de « muscler » notre cerveau et lui assurer de la « souplesse » :

  • Lire sur des sujets moins habituels
  • Faire le résumé d’un livre, d’une exposition, d’une conférence
  • Faire du bénévolat, demeurer actif socialement
  • Apprendre une langue

 

La chercheuse Belleville nous apprenait en outre que les activités cognitivement stimulantes réduiraient de 60 % les risques de développer la maladie d’Alzheimer.

Mais alors est-ce que jouer à des jeux vidéo pourrait aussi faire partie de ce type d’activité ?  Si oui, y a-t-il des jeux plus efficaces que d’autres ? Quels sont ceux qui font travailler notre mémoire et ceux qui développent notre attention ?

 

Bien choisir son jeu

Les jeux vidéo ludiques sont ceux qui ont été développés par l’industrie uniquement pour le plaisir. Or, des chercheurs ont tout même vérifié s’ils pouvaient avoir un certain impact sur notre mémoire et notre attention.

Une cohorte importante de personnes âgées de plus de 65 ans s’est prêtée « au jeu ». Ces personnes devaient jouer à Super Mario 64 pendant 6 mois. Ce jeu demande au joueur d’explorer un monde riche et varié, de mémoriser des chemins et de trouver des cibles. Or, une grande partie de la cohorte de départ a abandonné la recherche, soulignant ne pas aimer l’activité. Par contre, pour ceux qui ont persisté, les chercheurs ont pu établir, grâce à des test de mémoire, que celle-ci s’était améliorée. À l’imagerie par résonance magnétique, les chercheurs pouvaient même constater que la taille de l’hippocampe, la structure du cerveau impliquée dans la mémoire, avait augmenté.

Il semblerait que c’est l’effet « exploration » du jeu qui aurait permis ces améliorations cognitives. En effet, d’autres jeux plus ou moins similaires à Super Mario 64 mais qui équipe le joueur d’un GPS n’aurait pas d’impacts positifs sur le cerveau. Plusieurs jeux pourraient même affecter négativement certaines fonctions du cerveau.

Autre jeu testé par la recherche : Crazy Taxi. Ici, le joueur se promène à travers une ville à bord d’un taxi comme passager. Il doit détecter différents stimuli (indications routières) qui arrivent de manière imprévisible et guider le taxi. Grâce à ce jeu, les personnes qui présentaient de légers troubles cognitifs voyaient leur attention s’améliorer. Par contre, on ne notait aucun impact sur leur mémoire.

 

Jeux Vidéo pour améliorer sa mémoire ou son attention

Pour nous guider sur notre éventuel choix de jeu, la conférencière Belleville nous présentait ce résumé.

Pour améliorer notre mémoire les jeux devraient contenir ces éléments :

  • Le joueur doit se faire une image mentale de l’environnement
  • Des activités d’exploration spatiale sont à exécuter
  • Des environnements variés et riches sont à explorer
  • Des casse-têtes visuels doivent être résolus
  • D’autres habilités que celles d’avoir des réactions à des cibles doivent être exécutées
  • Aucun GPS pour guider le joueur

Et voici quelques exemples de jeux qui ont été testés par des scientifiques et qui possèdent ces caractéristiques : Super Mario 64, Tetris, Banjo-Kazooie, ou encore Rise of  the Tomb Raider.

 

Par ailleurs si c’est notre attention que nous désirons améliorer, les jeux devraient contenir :

  • De la recherche dans l’espace visuel
  • Des demandes de réactions rapides à de la stimulation imprévue
  • Beaucoup d’éléments qui apparaissent rapidement

Borderlands 2, Crazy taxi et Call of duty  on tété nommés à titre d’exemples.

 

Conclusion

Dans un très proche avenir, les chercheurs et l’industrie des jeux vidéo et de la réalité virtuelle travailleront de plus en plus en équipe. L’offre de jeux vidéo ayant un impact sur nos facultés cognitives devraient se raffiner.

En attendant, la science demeure prudente et rappelle que les effets sur le cerveau des jeux vidéo doivent être mieux compris, surtout chez ceux qui en font un usage excessif.

Par contre, ce que sait la science sans l’ombre d’un doute, est que de combiner des activités intellectuelles stimulantes à de l’exercice physique demeure la meilleure alliance pour maintenir notre cerveau alerte.

Et pour terminer, la Dre Belleville nous laissait sur une question qui nous ramène sans doute à l’essentiel : Les technologies peuvent-elles remplacer le contact humain ?

 

 

* Sylvie Belleville, Ph. D., neuropsychologue, chercheuse, directrice scientifique du Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal et professeure au Département de psychologie de l’Université de Montréal

 

Laissez votre commentaire

Si un jour vous refaites un article de ce genre peut-être pourrez-vous faire mention du site québécois de jeux de lettres et autres jeux de réflexion (mémoire, neurones etc.); JeuxID.com 🙂

Les visiteurs peuvent y jouer sur ordinateurs ET tablettes, à plus de 50 jeux (chacun est créé ICI au Québec), qui font tous appel soit au vocabulaire, à la culture générale, à la logique ou encore à la mémoire. 🙂

0

Dans votre texte, vous parlez des jeux vidéo. Est-ce que cela comprends les jeux de cartes pour maintenir ;a mémoire. Merci

0

    Tout à fait M. Laurin ! Tous les jeux sont bons pour maintenir la mémoire 😉

    0

      Que pensez-vous des "mots croisés", du "Sudoku" et des "mots cachés" ?

      Merci

      0

        Ce sont de très bons exercices pour la mémoire également Diane !

        0