Luc Maurice

De plus en plus « SMART » pour vous garder en santé

Partager cet article:

Grâce à la participation d’une cohorte de résidents du Savignon, à Lachine, la première phase d’un projet pilote baptisé SMART vient de se conclure avec succès, sous l’œil attentif de son concepteur, Roger Simard, un pharmacien des plus avant-gardistes.

Rien à voir avec la petite voiture qui se faufile partout, SMART est un acronyme qui veut dire : Suivi de la Médication par Applications mobiles Reliées à un Tableau de bord. Il s’agit d’un projet qui visait, dans un premier temps, à déterminer si des gens âgés de 65 ans et plus pouvaient se servir d’outils de santé connectée pour capter leurs paramètres de santé afin de susciter, éventuellement, des échanges avec eux sur leurs cibles de santé individuelles.

Durant toute la durée du projet, qui s’est déroulé sur une période de quelques mois, cinq paramètres ont été captés, soit le poids, la tension artérielle, le taux de cholestérol, le nombre de pas quotidiens et la glycémie.

La mise en place du projet

Une quarantaine de résidents du Savignon ont d’abord été sélectionnés pour participer au projet SMART. À partir de ce nombre, deux groupes de 20 personnes ont été formés de façon aléatoire. Les participants du Groupe A se sont vus remettre un iPad Mini et un bracelet Vivofit, tandis que ceux du Groupe B n’ont reçu, pour leur part, qu’un bracelet Vivofit.

Chaque bracelet utilisé dans le cadre du projet avait été relié, au préalable, à un tableau de bord électronique où apparaissaient les paramètres des participants en différentes couleurs qui s’interprètent comme les feux de signalisations sur la route. Quand c’est vert, tout va bien, quand c’est jaune, il faut se poser des questions, et quand c’est rouge, on intervient.

Les résidents qui avaient reçu un iPad pouvaient s’en servir pour visualiser leurs paramètres sur leur tablette, tandis que ceux munis d'un bracelet seulement devaient se rendre à la pharmacie pour voir leurs résultats (à moins de posséder leur propre iPad, tablette ou téléphone intelligent). Le tableau de bord permettait au pharmacien de suivre les paramètres de santé des résidents du Savignon à distance en temps réel.

Votre santé à l'ère numérique

Résidants au Savignon participant au projet SMART

Parmi les résidents du Savignon qui ont participé au projet SMART, certains n’avaient jamais eu d’ordinateur de leur vie, et voilà qu’ils se promènent avec un iPAD…

Le projet aura contribué à ouvrir la porte à une nouvelle façon de mieux prendre soin de vous, et, pour certains, il aura aussi été un moyen de vous familiariser avec la technologie afin que vous ne soyez jamais dépassé en quelque sorte, ce qui s’avère excellent sur le plan cognitif. Ça vous implique.

Au début du projet, certains résidents du Savignon nous disaient : « Je vous remercie, mais, je ne suis pas intéressé. » Pourtant, dès qu’ils ont vu les participants commencer à parler du projet, à se promener dans la résidence munis de leurs bracelets et de leurs tablettes, ils sont revenus à la pharmacie pour demander s’ils pouvaient se joindre au programme. Le projet a débuté avec 40 résidents pour finir avec 50 : c’est rare qu’on voie cela dans un projet de recherche.

Je tiens à souligner l’énergie positive, la proactivité et le dynamisme des 50 résidents qui ont pris part au projet SMART. En participant à ce type de programme, ils contribuent, non seulement à l’amélioration de la qualité de leur bien-être, mais à l’avancement du mieux-être de la collectivité.

La santé connectée ira-t-elle jusqu’à vous sauver la vie ? C’est possible. Une chose est sûre, en vous permettant de mieux comprendre les paramètres qui influencent votre état de santé, les nouveaux outils technologiques favoriseront nécessairement la démocratisation de la médecine. En comprenant mieux les fluctuations de vos paramètres, vous pourrez ainsi réagir plus rapidement et mieux prendre votre santé en main, ce qui est une très bonne nouvelle pour nous tous. Nous aurons le privilège de vous côtoyer plus longtemps !

Luc Maurice

Laissez votre commentaire